Le songe de Divis

 

Je vous invite à découvrir mon nouveau projet ‘’le songe de Divis’’. C’est un rêve d’enfant quand j’observais du haut de la fenêtre de ma chambre, un petit voisin nommé Divis.

Chaque soir, il contemplait les belles nuits étoilées. Aujourd’hui j’aimerais vous faire partager ce souvenir à travers mon album

l'album chez vous

titres à télécharger

Dans "Le Songe de Divis", j'y exprime un univers original en amenant les enfants à une réflexion sur leur devenir d’adolescent.

Je leur propose d'élargir leur potentiel créatif par une lecture riche et profonde du monde qu’ils découvrent chaque jour.

Une valse en ré mineur, d’abord très douce, comme une mélodie ancienne où le temps n’existait pas et qu’un piano romantique fit résonner dans tout le château.

171130-A-Fred_fait_son_cin%C3%A9ma1-Affi

Partagez cette page auprès de vos proches ou sur les réseaux sociaux. Nous toucherons toujours plus de monde et... plus nous serons nombreux, plus les paliers seront dépassés. On compte sur vous pour les atteindre et même, pourquoi pas, les dépasser !

 

En contre partie, je propose à mes contributeurs l'USB Card de mes compositions.

Issendri s'arrêta un instant:

- Autrefois c’était un château fort. Une haute muraille le défendait. En temps de paix, les lices, situées entre la muraille et le château, accueillaient les marchés ou des jeux tels que les joutes des chevaliers.

Frédéric Prebolin

Le mot du compositeur

Je vous invite à découvrir mon nouveau projet ‘’le songe de divis’’. C’est un rêve d’enfant. En effet, je me souviens de ces soirées où j’observais du haut de la fenêtre de ma chambre, un petit voisin nommé Divis.

 

Chaque soir, il contemplait les belles nuits étoilées. Cela suscita chez moi l’envie de partager cette rêverie qui m’a accompagné au cours de ma vie de musicien.

 

Rêve ou réalité ? Aujourd’hui j’aimerais vous faire partager ce questionnement grâce à ce conte musical.

Le sentier ondoyait, dansait avec la végétation. Parfois, enfoui dans la luxuriance des feuillages, il escaladait un petit tertre pour mieux plonger vers une source claire.

educa-borras-17098-0-puzzle-foret-enchan
IMG_3661.jpeg

Le mot de l’auteur

‘’Le songe de Divis’’ s’inspire de l’idée originale de la pièce pour piano ‘’La pendule à l’envers’’ écrite en 2017 par Frédéric Prebolin, qui s’interrogeait alors sur la notion du temps.

C’est un conte pour enfants mais pas que ! En effet, l’aventure de Divis et Issendri nous transporte vers la mystérieuse frontière entre le rêve et le réel.

 

Il révèle aussi, de façon amusante, deux inventions liées à un smartphone futuriste, l’Hologrammaton !

Christian Abeille est ingénieur en organisation du travail, expert en génie mécanique et électrostatique. Auditeur au Conservatoire National des Arts et Métiers de Cluny, il a auparavant enseigné math et sciences à l’Éducation Nationale à Mâcon après des études de Math Sup Math Spé à Dijon. Auteur de brevets et d’inventions, il exerce d’autres talents en modelage et en bronze, telle la « « Femme cobra’’ ou en sculpture telle la ‘’Stèle de Saint Pierre de Brancion’’ ou encore en écriture tels des poèmes à l’occasion de messes de minuit.

Issendri lui prit la main de façon autoritaire et l’entraîna prestement. Divis comprit alors qu’ils partaient en expédition.

200717-Le_château_mystérieux.jpg

Christian Abeille

Mon père habite un grand et joli château au cœur de la forêt d’Oleman. Les animaux qui y vivent sont très intelligents. Parfois, quand la Lune est très brillante et très haute dans le ciel, ils se rassemblent dans ‘’La Clairière du Grand Chêne ‘’. Ils y tiennent conversation.

A pas mesurés, Divis retenait son impatience à découvrir cet autre monde.

Voilà un livret qui sort de l’ordinaire. Ne vous attendez pas à une histoire de super héros, il y a pléthore ! Plutôt une histoire bucolique à rafraîchir nos poumons et neurones encrassés, à nous immerger dans les mystères de nos rêves qui hésitent entre réel et irréel, dans le pouvoir de l’intention et de la prémonition

 Mon père m’a révélé un autre secret : lorsque tu poses ton regard - sur une fleur par exemple - tu projettes un rayon invisible qui va l’éveiller et la révéler totalement. Alors une communication s’établit entre elle et toi. Sache que la fleur désire que tu la regardes car ainsi elle peut exister dans notre monde.

Illustration_sans_titre 2.jpg

   Pour me contacter :

 

Illustrations: Copyright © Inès Benameur

Musique: Frédéric Prébolin

Vidéos: Loïc Therrier

Textes, montage et mise en page: Christian Abeille

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-youtube